mercredi 7 avril 2010

La clôture, du travail, un souper...


Chaque soir, ils travaillent dès que mon mari arrive jusqu'au coucher du soleil.  Ils ne veulent même pas souper avant d'entrer pour profiter de la clarté.  Un bon morceau de pain frais qui sort du four leur donne l'énergie pour continuer.  Le projet achève.  Tout le monde est fier du résultat.  Je dois avouer que j'en suis aussi très heureuse.
Maintenant, près de l'endroit où j'attache ma lessive sur la corde, je vais non seulement entendre les poules caqueter, mais aussi les brebis bêler...  
Hier matin, en me levant, j'ai regardé par notre fenêtre de chambre (qui se trouve au deuxième étage).  Alex sortait justement de la maison.  Je l'ai vu avec son uniforme de fermier, son panier en main et sa casquette aller voir le chien, s'arrêter pour caresser le chat et entrer dans le cabanon pour aller chercher le grain pour les poules.  Mon coeur de maman s'est réchauffé...  Quelle joie de voir un petit garçon avec tellement d'énergie et d'amour pour la nature, vivre sa petite vie de garçon.

Le soleil se couche, ils commencent à entrer.  La porte s'ouvre et une senteur de pain frais nous monte au nez.  Maman a son tablier, la table est prête.  Tout le monde prend sa place et on ferme les yeux pour remercier le Dieu du ciel pour la belle journée et le bon repas qu'il nous a donné.






Posted by Picasa

1 commentaire:

  1. Qu'elle chance vous avez !!! vous vivez mon rêve!

    Ici j'espère pouvoir avoir un espace d'été pour des poules. Je ne pense même pas pouvoir les garder l'hiver parce que le poulaillé ne sera pas chauffé, mais c'est un début. :)

    RépondreEffacer

Merci pour vos commentaires :-)

Une erreur est survenue dans ce gadget