mercredi 13 mai 2009

La plupart des érables...

Peuvent atteindre entre 10 et 40 m de hauteur. Les autres relèvent plus du terme d'arbrisseau, mesurant moins de 10 m. La plupart des espèces ont des feuilles caduques, mais une minorité en Asie du Sud et dans le bassin méditerranéen sont sempervirentes. La plupart des érables tolèrent le manque de luminosité : beaucoup de petits spécimens s'accommodent de vivre sous la canopée des feuillages des arbres plus grands qu'eux si bien que les plus grands spécimens deviennent dominants dans de la canopée. Le faisceau des racines de l'érable est typiquement dense et fibreux. Quelques espèces, dont notamment Acer cappadocicum, drageonnent régulièrement.

Les fleurs sont régulières, symétriques, en grappes ou panicules. Elles ont quatre ou cinq sépales, quatre ou cinq pétales d'environ entre 1 et 6 mm de long (inexistantes chez certaines espèces), de quatre à dix étamines de six à dix mm de long et deux pistils ou un pistil avec deux styles. L'ovaire a deux carpelles soudés biovulés, qui permettent de distinguer aisément le sexe de l'arbre. L'érable fleurit généralement à la fin de l'hiver ou au début du printemps, avec ou juste après la feuillaison, mais quelquefois avant.

Les fleurs de l'érable sont vertes, jaunes, orange ou rouges. Bien qu'individuellement petites, l'arbre entier en fleur peut être impressionnant dans diverses espèces. Les érables sont au début du printemps sources de pollen et de nectar pour les insectes.

2 commentaires:

Merci pour vos commentaires :-)

Une erreur est survenue dans ce gadget